lun. Déc 9th, 2019

Affaire Carlos Ghosn : Ses enfants dénoncent un système juridique « cruel » et « injuste » au Japon

Ils réclament un procès « équitable » pour leur père. Les enfants de Carlos Ghosn se sont exprimés ce mardi sur le site de France Info, un an jour pour jour après son arrestation par les autorités japonaises. Anthony, Maya, Nadine et Caroline Ghosn ont dénoncé ce mardi un système « cruel » et « injuste ».

« Si nous nous exprimons sur ce triste anniversaire, c’est pour attirer l’attention sur un système juridique japonais à la fois cruel et injuste », qui « traite plus durement que ses citoyens ceux qui n’ont pas la nationalité japonaise », ont écrit ses quatre enfants, Anthony, Maya, Nadine et Caroline Ghosn. Leur père, l’ancien patron tout-puissant de l’alliance Renault-Nissan, a été interpellé le 19 novembre 2018 à son atterrissage à Tokyo.

La « face sombre » du pays

Ses enfants, qui ont grandi au Japon, disent découvrir la « face sombre » de ce pays qui, selon eux, soumet leur père « à des traitements abominables ». « Les autorités japonaises l’ont détenu en le gardant à l’isolement total pendant 129 jours », tandis que « les procureurs japonais l’ont interrogé, jour et nuit, sans arrêt, pendant des heures ». Les enfants de Carlos Ghosn plaident l’innocence de leur père, victime à leurs yeux d’une « guerre économique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *