lun. Déc 9th, 2019

République démocratique du Congo : nouveau massacre de civils dans l’Est

Des habitants en colère ont incendié la mairie : ils dénoncent l’inaction de l’armée et de l’ONU face aux miliciens des Forces démocratiques alliées.

L’est de la République démocratique du Congo (RDC) a été, dans la nuit de dimanche à lundi, le théâtre d’un nouveau massacre, a fait savoir, lundi 25 novembre, l’armée congolaise. Huit civils ont été tués, à Beni, dans une opération attribuée aux Forces démocratiques alliées (ADF), un mystérieux groupe islamiste ougandais présent en RDC depuis les années 1990.

La police, qui a tiré à balles réelles, est parvenue à disperser les manifestants. L’un d’eux avait été tué samedi par les forces de l’ordre. Deux officiers auraient également trouvé la mort, le même jour, pris à partie par des habitants en colère, a rapporté dimanche la radio onusienne Okapi.

Offensive unilatérale

Les manifestants se dirigeraient lundi vers un camp de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) à la sortie de la ville, dans le quartier visé par les massacres à répétition des ADF. Près de 70 civils ont été tués à Beni et ses environs par les Forces démocratiques alliées, en représailles d’une offensive de l’armée congolaise contre leurs bases annoncée le 30 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *