mer. Fév 26th, 2020

Fatwa du Khalife de Mpal : Isma Sow interdit de dernière demeure

Pas d’enterrement de feu Isma Sow au cimetière de Mpal. Le veto de la population s’appuie sur la fatwa du Khalife de la famille de Mame El Had Rawane Ngom. Et pour cause !

Tous mobilisés contre un enterrement

Le corps de Isma Sow indésirable à Mpal. C’est le mot d’ordre en vigueur. Ainsi, quartiers, mosquées, localités environnantes, forces de sécurité, sont sur le qui-vive pour que de dernière demeure, Isma n’en obtienne pas dans les cimetières de la cité religieuse.

Isma Sow a été tué, dans la nuit de ce dimanche au lundi, lors du braquage avorté de la station-service EDK, à quelques encablures de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Les reproches au défunt

Il est reproché ainsi au défunt, non seulement sa vie délictuelle qui perturbait le puritanisme épris de bonnes mœurs de la cité religieuse de laquelle d’ailleurs, il n’est pas originaire.

Et, Serigne Ngagne Ngom, fils du Khalife, de rappeler que le défunt n’avait fait acte d’allégeance à aucun marabout. Et ses pièces d’état-civil, renchérit-il,  ont été frauduleusement établies avec la complicité de politiciens et de la municipalité.

Mpal adossée aux préceptes de l’Islam

Aussi guides religieux et fidèles voulant sérénité et paix dans leur localité, invitent-ils ses parents, établis à 7 km de Mpal, de prendre soin du corps de leur fils. Rappelant que Mpal reste toujours fidèle à l’enseignement du prophète et de la Sunna du prophète Mouhamed (PSL).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *