Donald Trump annonce des sanctions «immédiates» contre la République islamique d’Iran

le président américain a tenu une conférence de presse pour se prononcer sur la récente escalade entre les États-Unis et l’Iran. Le 45e chef d’État américain a annoncé que les tirs de missiles iraniens de la nuit sur des bases américaines en Irak n’avaient fait de victime. Cependant, il a annoncé des nouvelles sanctions «immédiates» contre la République islamique.

Donald Trump a pris la parole mercredi 8 janvier pour annoncer des nouvelles sanctions contre l’Iran. Quelques heures après le lancement par l’Iran de missiles balistiques sur des bases abritant des soldats américains en Irak, il a rassuré en affirmant que ceux-ci n’avaient pas fait de victime.  Le président américain a également lancé des appels en direction de ses alliés. Il a notamment exigé que les Européens quittent l’accord sur le nucléaire de 2015 et a demandé à l’Otan de s’impliquer «beaucoup plus» au Moyen-Orient. Donald Trump affirme que l’Iran «semble reculer» et s’en félicite.

Plus tôt dans la journée, l’ayatollah Ali Khamenei avait salué une «gifle à la face» des États-Unis, prévenant toutefois que ce n’était «pas suffisant ». Il faut, a-t-il dit, que «la présence corrompue des États-Unis dans la région prenne fin», alors que l’axe pro-Iran profite depuis vendredi d’un regain de sentiment anti-américain en Iran, mais aussi en Irak et au Liban.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *